Comment l’IoT permet d’améliorer les systèmes de sécurité ?

Les systèmes d’alarme et de surveillance contrôlables à distance sont devenus un moyen courant de protéger un lieu contre les cambrioleurs. Ils permettent aux personnes et aux organisations d’être plus sereins et de réagir rapidement et efficacement à toute intrusion.

Malheureusement, ces systèmes se révèlent inutiles si la connexion Internet qui leur permet de communiquer avec la société de sécurité est interrompue. En 2016 par exemple, il a été découvert que des cambrioleurs ayant des compétences de piratages rudimentaires pouvaient craquer les codes PIN des alarmes de SimpliSafe afin d’éteindre les dispositifs depuis l’intérieur, rendant ainsi ses 300 000 clients vulnérables aux intrusions et au danger.

Pour faire face à ces problèmes de connectivité au réseau et garantir que les systèmes d’alarme fonctionnent 24h/24, les fabricants peuvent équiper leurs appareils de technologies IoT. Elles permettent de transmettre les données de surveillance rapidement et de manière sécurisée en cas de menace. De plus, en basant les systèmes de sécurité sur des réseaux de communication spécifiques à l’IoT, le risque de brouillage ou de perte de connexion est minimisé, assurant ainsi la sécurité du lieu.

Une très forte résistance au brouillage

En effet, l’une des plus grandes menaces pour les dispositifs de sécurité sans fil reste le brouillage radio (“jamming”), qui est à la portée de toute personne en possession d’un brouilleur, un outil peu onéreux et trouvable facilement qui permet à son propriétaire de bloquer les connexions et signaux radios. Or, si les alarmes ne peuvent pas transmettre correctement les informations sur leur réseau (qui est généralement cellulaire), elles ne peuvent pas non plus avertir lorsqu’une menace est détectée.

Pour éviter cela, une solution viable et économique est de connecter les systèmes d’alarme IoT à un réseau étendu de faible puissance. Ce type de réseau, dit « 0G », est conçu pour envoyer de petits messages depuis un appareil IoT, tout en économisant leur énergie afin qu’ils puissent fonctionner durant de longues périodes sans avoir à changer leurs batteries.

En réunissant la robustesse de ce type de signal avec le caractère aléatoire des transmissions de données, les réseaux basse consommation sont quasiment impossible à brouiller. Non seulement cela demanderait un coût important mais exigerait également un matériel de très grande puissance.

Une connectivité assistée

Ces réseaux peuvent également être une option de secours pour les entreprises et les particuliers qui doivent s’appuyer sur des réseaux plus traditionnels, comme le WiFi, le réseau cellulaire ou le Bluetooth.

Avec un réseau de secours comme celui-ci, les entreprises peuvent non seulement se prémunir contre les pertes de connectivité, mais aussi contre les pirates informatiques ou d’autres types d’interférences. Par exemple, dès qu’une tentative d’interférence ou de brouillage est identifiée par la perte du signal GSM, une alerte est envoyée via ce réseau secondaire, qui peut alors déclencher le protocole de sécurité depuis le poste central de la société de sécurité. Ce signal d’urgence permet d’envoyer une équipe sur les lieux pour évaluer la situation et s’assurer que tout est en ordre.

Pour éliminer les risques de failles de sécurité, les spécialistes peuvent intégrer à leurs systèmes d’alarmes des réseaux IoT afin de créer des systèmes encore plus sécurisés, stables et fiables. Ainsi, les entreprises de sécurité peuvent offrir à leurs clients les meilleurs systèmes de protection du marché.

The post Comment l’IoT permet d’améliorer les systèmes de sécurité ? first appeared on ProcuRSS.eu.