Entreprises : le casse-tête du déconfinement !

Quid du retour au bureau ? 

Il y a un an presque jour pour jour, les entreprises étaient confrontées au premier déconfinement. A l’époque le retour sur site était resté très mesuré, face à une pandémie non contrôlée et un vaccin encore en développement. Le retour au bureau était donc resté une option. Un an après, qu’en est-il ? 

D’un côté la demande de retour en présentiel dont on ne sait pas très bien de quelle ampleur elle sera vraiment : Demande massive après la lassitude d’avoir subi des mois d’éloignement et de confinement et avec la joie de retrouver ses collègues et ses partenaires ? Demande plus mesurée, parce que le télétravail s’est installé et est visiblement souhaité par un grand nombre – de nombreuses études dont celle récente du BCG constatent que 78% des Français plébiscitent le modèle hybride, mêlant télétravail et bureau, à raison de 2 à 3 jours par semaine sur site – ou tout simplement parce que certains voudront jouer la prudence, attendre de voir la tendance de fond. Ce qui est certain c’est que les entreprises vont faire face à des demandes très variables selon les tranches d’âge, les situations familiales, l’exposition aux risques sanitaires, ou tout simplement l’humeur du moment. 

Le casse-tête de la période de transition 

Entre offre et demande, les entreprises vont devoir s’adapter et s’organiser pour répondre aux attentes de chacun – collaborateurs et organisation. Car tant que l’immunité collective n’est pas atteinte, la prudence reste le mot d’ordre. Maintien des gestes barrières ? Très probable. Maintien de la distanciation en entreprise ? Probable. Et donc maintien (ou mise en place) d’une jauge qui pourrait augmenter au fil de l’eau : vraisemblable. Par ailleurs, se posera probablement la question des salariés vaccinés, dont certains pourraient imaginer le retour naturel sur site, face à d’autres salariés pas encore vaccinés…ou ayant pris la décision de ne pas se faire vacciner. Entre secret médical, risque de discrimination et nécessité de s’organiser, comment gérer ? Lourde tâche pour les entreprises qui vont devoir encadrer le retour progressif sur site afin d’éviter qu’elles ne deviennent d’éventuels nouveaux clusters de contamination. 

Préparer l’avenir avec le mode hybride 

La période de transition qui s’ouvre risque de durer plusieurs mois, en espérant ne pas répéter les désillusions des derniers déconfinements. C’est justement une opportunité pour les entreprises qui n’ont pas déjà anticipé de préparer l’avenir. 

Certaines entreprises ont déjà mis en place des accords de télétravail et c’est tant mieux. Un cadre posé par l’organisation, des accords discutés avec les partenaires sociaux, des règles simples permettant d’individualiser pour tenir compte des situations particulières, le tout soutenu par les bons outils, pour amener transparence, efficacité et équité, tout ceci est aujourd’hui nécessaire pour préparer l’avenir après cette période chaotique subie par tous. Nécessaire pour répondre aux attentes des salariés qui aspirent à travailler autrement en mode hybride, nécessaire pour rester attractif, nécessaire d’un point de vue environnemental pour limiter les déplacements et rendre les métropoles plus respirables, bref nécessaire pour saisir dans les meilleures conditions les opportunités de croissance qui s’annoncent.

The post Entreprises : le casse-tête du déconfinement ! first appeared on ProcuRSS.eu.