Future of work : 5 conseils aux entreprises

En un peu moins de trois semaines, la pandémie de Covid-19 a contraint les employeurs du monde entier à laisser leurs collaborateurs travailler de chez eux. Pour de nombreuses entreprises, ce changement spontané est devenu une situation permanente. Certaines entreprises étaient probablement mieux préparées que d’autres en raison de leur expérience antérieure du travail à distance. Modèle prometteur pour l’avenir, le télétravail flexible est également attrayant pour les nouveaux talents.

Au cours des derniers mois, nous avons pu constater que la tendance allait dans ce sens. Les employeurs ont fini par accepter que leur personnel n’ait plus besoin d’être au bureau pour garder un œil sur les niveaux de productivité. Ils ont également compris qu’un employé est plus productif à long terme et reste plus longtemps dans l’entreprise s’il peut choisir son lieu de travail ou se déconnecter quand il le souhaite.

Même s’il n’existe pas d’approche unique du travail à distance, les entreprises devraient garder à l’esprit cinq conseils importants pour les aider lorsqu’elles décident de mettre en œuvre des pratiques de travail flexibles et ouvertes.

1. Le pointage horaire doit disparaître au profit de la flexibilité

Depuis un peu plus d’un an, nous vivons une expérience dont les résultats sont désormais clairs : la plupart des collaborateurs peuvent travailler efficacement de chez eux. Pour que cela fonctionne, il faut un concept qui permette de concilier vie professionnelle et vie privée.

Il est d’autre part nécessaire d’opérer un changement fondamental par rapport aux idées reçues sur le travail : avons-nous vraiment besoin d’une journée de travail allant de 9 à 17 heures ? Puisque la plupart d’entre nous ne sommes pas des chirurgiens urgentistes dont l’arrivée dans les plus brefs délais est une question de vie ou de mort, le travail moderne et la prise de décision peuvent presque toujours être asynchrones.

Il est important de mettre en œuvre de bonnes pratiques pour favoriser un échange efficace de connaissances. Par exemple, il est utile d’enregistrer toutes les réunions et discussions et de partager ces enregistrements avec l’équipe – sauf, bien sûr, lorsque certains sujets abordés sont soumis à un certain niveau de confidentialité. Cette transparence dans le partage de l’information, que les collaborateurs peuvent consulter à leur convenance, favorise la collaboration asynchrone au sein de l’organisation.

2. La peur de la collaboration moderne et numérique est une fatalité

La réussite des affaires est liée à une communication fluide. Mais avec cette abondance de processus de travail dans de multiples départements et fonctions, il est depuis longtemps insuffisant de faire reposer la planification et la gestion de notre travail sur des chaînes de courriels et de conversations informelles dans la cuisine. C’est pourquoi nous avons besoin d’outils de collaboration modernes et d’une culture ouverte qui nous permette de travailler à un niveau élevé.

L’adaptation spontanée à un environnement de travail entièrement numérique au début de la pandémie a prouvé que la plupart des processus commerciaux et des flux de travail peuvent être numérisés facilement et rapidement. La technologie n’est pas utilisée pour faire disparaître des emplois indispensables, mais pour faciliter notre travail au quotidien. Cependant, les entreprises doivent évaluer avec soin les plateformes de collaboration qui correspondent le mieux à leur environnement de travail afin de soutenir au mieux les équipes.

3. Favoriser la connexion des employés

Bien que les bons outils techniques soient essentiels au bon déroulement de tout processus commercial, ce sont les employés qui sont au cœur de chaque entreprise. Celles-ci doivent s’assurer que leurs équipes sont heureuses et motivées – surtout aujourd’hui, où de nombreux employés sont tentés de passer toute la semaine de travail confortablement vêtus d’un pantalon de survêtement. Il n’y a rien de mal à cela en premier lieu, mais cela peut conduire à une perte du sentiment d’appartenance et de motivation.

Les réunions créatives hebdomadaires ou mensuelles encouragent les employés à laisser libre cours à leurs pensées et à proposer des idées. Les conversations informelles à côté de la machine à café ou lors du déjeuner sont devenues obsolètes, il est important de lancer des discussions significatives et utiles.

4. Faire partie d’une équipe malgré la distance

Avec une équipe composée à la fois de collaborateurs au bureau et à domicile, l’inclusion est essentielle. Par exemple, lorsque cinq collègues participent à la même réunion depuis le bureau et qu’une seule personne se connecte depuis son domicile, il est dès le départ évident que cette dernière sera la plus réticente. Il est donc essentiel d’encourager l’interaction interpersonnelle entre les participants qui ne sont pas dans la même pièce.

Par exemple, dès lors qu’un collaborateur assiste à une réunion depuis son domicile, il est utile d’encourager ceux présents au bureau à s’y connecter de manière individuelle. De cette façon, ils peuvent se rencontrer sur un pied d’égalité et la créativité se développe mieux lorsque les mêmes conditions s’appliquent à tous.

5. Le télétravail : l’affaire de tous

Le physicien Max Planck a particulièrement bien saisi la teneur de la transformation en 1950 : elle ne commence pas par la conquête progressive de tous ceux qui disent non, mais plutôt par le constat que le changement a déjà lieu au moment où quelque chose de nouveau est créé, sous l’impulsion des jeunes qui grandiront avec ce statu quo comme leur “nouvelle normalité”. C’est pourquoi les managers doivent encourager leurs collaborateurs à prendre eux-mêmes l’initiative. Le travail à distance et sa mise en œuvre réussie ne doivent pas être des mesures prises par les cadres, mais par l’ensemble du personnel.

Les individus sont extrêmement adaptables : nous venons tout juste d’achever une année de travail à distance, et pourtant nous avons déjà connu des changements fondamentaux dans notre façon de travailler. Le télétravail est le modèle de l’avenir et il sera rentable à long terme pour de nombreuses entreprises.

The post Future of work : 5 conseils aux entreprises first appeared on ProcuRSS.eu.