Les services professionnels des fournisseurs IT doivent eux aussi s’adapter à la nouvelle réalité

Pour continuer de les accompagner au plus près, les services professionnels doivent eux aussi transformer leur offre et prendre en considération des tendances qui ont émergé ou qui, déjà enclenchées depuis quelques années, se sont accélérées.

Des services à distance pour répondre au boom du cloud

Conséquence directe des mesures de distanciation sociale et du recours massif au télétravail, la consommation de cloud a connu une croissance fulgurante en 2020, qui devrait se poursuivre dans les années à venir. 57 % des entreprises estiment ainsi qu’elles vont dépenser plus dans les solutions SaaS cette année, et 49 % dans le cloud public.

Dans le secteur de la sécurité physique, où le cloud ne tient traditionnellement qu’une place minime, cela s’est traduit par l’émergence de solutions hybrides permettant de conserver les solutions existantes sur site, de passer au cloud pour certaines applications spécifiques et de migrer progressivement les systèmes au fur et à mesure des besoins. Une nouveauté qui ne facilite pas le travail des entreprises qui portent des projets complexes, multi-systèmes et multi-sites de sécurité physique, et des intégrateurs qui les accompagnent.

Pour les services professionnels, cela implique de proposer des services liés à l’offre cloud, bien entendu, mais aussi de modifier la façon dont ces services sont livrés et packagés pour qu’ils soient plus cohérents avec le cloud : des services à distance et à plus long terme, couvrant l’intégralité du cycle de vie du client et de son expérience.

Renforcer les services liés à la cybersécurité

En parallèle, les cyberattaques se sont multipliées. Les pirates informatiques ont vu et saisi de nombreuses opportunités générées par la mise en œuvre rapide et improvisée du télétravail dans les entreprises lors du premier confinement. Dans ce contexte, 90 % des entreprises ont d’ailleurs constaté une augmentation des cyberattaques. Les actualités de ces dernières semaines montrent par ailleurs que la tendance ne faiblit pas.

La cybersécurité ne s’improvise pas. Elle passe par le choix des bonnes solutions, disposant de plusieurs couches de protection comme le chiffrement, l’authentification et les autorisations, et acquises auprès de fournisseurs de confiance, reconnus pour leur transparence et la fiabilité de leurs produits. C’est indispensable, mais cela ne suffit pas.

Pour renforcer leur cyberhygiène, les entreprises doivent également prendre en compte chaque intégration, chaque configuration, chaque mot de passe dans le déploiement et le cycle de vie de leurs solutions logicielles et matérielles. Une multitude de risques qu’il faut minimiser pour garantir la meilleure des protections.

Les services professionnels sont les mieux placés pour améliorer cette protection vis-à-vis de leurs entreprises clientes, qui peuvent ainsi être assurées que leurs solutions ont été optimisées par les personnes qui les connaissent le mieux : celles qui les ont développées et les commercialisent. Pour renforcer leur résilience, les entreprises doivent notamment pouvoir compter sur des services d’évaluation de leur cybersécurité actuelle, sur toutes les composantes de leur infrastructure, et les services professionnels doivent adopter une approche de renforcement plus proactive.

Malgré la pandémie, les missions des services professionnels restent les mêmes : il s’agit toujours d’apporter de la valeur et de minimiser les risques dans le déploiement des systèmes, puis de s’assurer que tout fonctionne comme prévu. Mais la nature de ces services doit s’adapter, car les déploiements sont désormais plus ouverts au cloud et les risques plus forts et plus présents. C’est cette nouvelle réalité que les services professionnels doivent prendre en compte.

The post Les services professionnels des fournisseurs IT doivent eux aussi s’adapter à la nouvelle réalité first appeared on ProcuRSS.eu.