Produits de grande consommation : comment l’automatisation collaborative ajoutent de la valeur à l’ensemble de la chaîne de production

Les entreprises créatrices de Produits de Grande Consommation (PGC) de nombreux secteurs (alimentation, santé…) automatisent de plus en plus leurs processus d’entreposage et de manutention. Elles sont 79% à prévoir de déployer des robots mobiles autonomes (AMR) d’ici 2024 au sein de leurs sites afin d’en améliorer la logistique interne. Dotés de capteurs intégrés, de caméras et de logiciels intelligents, les AMR – capables de naviguer efficacement et en toute sécurité autour des travailleurs et des équipements – sont très appréciés au sein des départements logistiques.

Concentrons-nous sur trois flux de travail clés au sein des entreprises de PGC sur lesquels les déploiements d’AMR rencontrent le plus de succès et d’efficacité :

Transfert des composants vers la zone de production 

Les composants des produits de grande consommation sont stockés dans des entrepôts dits de stockage intermédiaires, ou dans d’autres zones de préparation. Ils sont ensuite acheminés vers les installations de production.

En raison des risques importants de blessures et du manque d’espace pour la navigation des véhicules autoguidés, de nombreuses entreprises cherchent à limiter l’utilisation de chariots élévateurs à fourche, généralement utilisés pour cette tâche. Les AMR dotés de lève-palettes intégrés ou de solutions de chariots adaptées sont justement une alternative plus sûre aux AGV ou aux chariots manuels. Ils permettent aussi à l’entreprise de réaffecter ses employés à des tâches à plus forte valeur ajoutée.

L’automatisation du transport des composants d’emballage, que ce soit sur les palettes ou dans les bacs, a longtemps été un défi en raison des espaces généralement réduits et très fréquentés par les opérateurs. Les solutions AMR, plus agiles et collaboratives, capables de fonctionner 24 heures sur 24 en toute autonomie, aident à moderniser les chaînes d’approvisionnement des produits de grande consommation.

Manipulation d’échantillons pendant les cycles de production 

La traçabilité des produits est essentielle, en particulier dans l’industrie alimentaire ou pharmaceutique. En conséquence, les équipes d’ingénieurs utilisent des technologies de robots collaboratifs comme les bras robotisés (cobots) pour le Pick & Place et les AMR pour gérer cette tâche. Certaines utilisent des AMR seuls pour faire la navette entre les lignes de production et le stockage des échantillons.

Sur d’autres, on installe des cobots afin que l’AMR puisse prélever des échantillons directement sur la ligne de production et les emmener lui-même au stockage ou aux laboratoires pour analyse. 

Palettisation en fin de ligne 

Les fabricants de PGC, réalisant les avantages de l’utilisation des systèmes AMR dans leurs zones de production et d’emballage, cherchent à étendre l’utilisation de ces derniers. Naturellement, l’accent est mis sur l’extension des applications de transport de palettes, de la livraison de composants au transport de produits finis vers les entrepôts de fin de ligne.

L’espace et l’activité humaine continuent de représenter un défi pour le palettiseur. Pour résoudre ce problème, certaines entreprises ont déployé des véhicules guidés automatisés (AGV). Ces derniers se déplacent le long d’une trajectoire déterminée à l’aide d’une infrastructure telle qu’une bande magnétique ou, plus récemment, une navigation au laser. Ce type d’installation nécessite toujours une trajectoire déterminée, qui exige des investissements importants pour établir et modifier l’infrastructure afin de l’adapter à la trajectoire de l’AGV. Les AMR, dotés d’un système SLAM (Simultaneous Localization, Mapping and Motion Control), constituent une alternative idéale car ils peuvent facilement s’intégrer aux systèmes de palettisation modernes et offrent des économies considérables par rapport aux AGV. Les robots eux-mêmes sont plus flexibles, ne nécessitent pas d’infrastructure intégrée au sol et peuvent donc être rapidement et facilement programmés et déployés, sans avoir à modifier l’agencement de l’entrepôt ou du site de production.

En définitive, attendez-vous à voir davantage d’entreprises productrices de produits de grande consommation, en particulier dans l’industrie alimentaire, déployer des AMR car elles ont réalisé les nombreux avantages qu’ils apportent à l’ensemble de la chaîne de production.  

The post Produits de grande consommation : comment l’automatisation collaborative ajoutent de la valeur à l’ensemble de la chaîne de production first appeared on ProcuRSS.eu.