Windows 11 : à quoi faut-il s’attendre ?

Sommaire

Quelle est la date de sortie de Windows 11 ?

Microsoft a annoncé la tenue d’une conférence en ligne le 24 juin 2021 pour présenter “la prochaine étape de Windows”. Plusieurs petits indices laissent penser que l’éditeur lèvera le voile à cette occasion sur Windows 11. Sur la page d’annonce de l’événement, la lumière portée sur le sol depuis la fenêtre du logo de Windows est uniquement découpée verticalement. Le meneau coupant la fenêtre horizontalement n’apparaît pas (voir tweet ci-dessous). Résultat : La lumière forme clairement deux barres, évoquant le chiffre 11. Autre indice : la conférence débutera à 11 heure du matin, heure de la côte Est des Etats-Unis (soit à 17 heures, heure française).

Windows 11 pourrait correspondre à la seconde mise à jour annuelle de Windows pour 2021 (nom de code : 21h2). Microsoft a officiellement lancé la première (21h1) le 18 mai dernier. Baptisée Windows 10 May 2021 Update, il s’agit d’une version mineure sans évolution significative. Parallèlement, le groupe n’a pas diffusé de nouvelle bêta de la seconde mise à jour 2021 depuis le 26 mai dernier (et ce, après en avoir livré six d’affilée en un mois). Microsoft souhaiterait-il ménager ses bêtatesteurs en vue de jouer sur l’effet de surprise le 24 juin ? De là à le penser, il n’y a qu’un pas. Si Windows 11 correspond bel et bien à la seconde mise à jour annuelle de Windows, il sera alors probablement lancé en septembre ou octobre prochain, date à laquelle sort chaque année cet opus. Selon Bloomberg, une préversion de la nouvelle édition sera proposée dans la foulée de l’événement du 24 juin.

Looking forward to June 24th, hope you’ll join us! #MicrosoftEvent https://t.co/bDONj8sPL4 pic.twitter.com/551P6wLY9z

— Panos Panay (@panos_panay) June 2, 2021

Quel sera le concept de Windows 11 ?

Windows 11 pourrait introduire une refonte de l’interface graphique de l’OS de Microsoft. Nom de code : Sun Valley. L’expert de Microsoft Mary Jo Foley de Zdnet.com confirme l’existence de cette initiative ainsi que le projet du groupe de lancer un nouveau Windows. Dévoilée par Windows Central en octobre 2020, la nouvelle interface pourrait introduire une barre de tâches et un gestionnaire de notifications revisités. Mais surtout un nouveau menu Démarrer qui pourrait inaugurer la recherche unifiée de Microsoft 365– combinant les moteurs de recherche de Windows, de Bing et de Microsoft 365 (ex-Office 365).

“Le nouveau logiciel intégrera des moyens de créer plus facilement des connexions entre les utilisateurs et les communautés qui les intéressent”, confie un porte-parole de Microsoft à Bloomberg. Pour les spécialistes de Microsoft Paul Thurrott et Leo Laporte, cette vision pourrait se traduire par l’intégration de Teams à Windows. Une piste qui semble d’autant plus crédible qu’une nouvelle version de la messagerie collaborative de Microsoft serait en préparation.

Le 25 mai dernier lors de la Build, la conférence de Microsoft à destination de ses partenaires, le CEO du groupe, Satya Nadella, avait évoqué la tenue d’un nouvel événement (“bientôt”) pour présenter ce qu’il a appelé “la prochaine génération de Windows”. On en connait désormais la date : le 24 juin 2021. “Il s’agit de la mise à jour la plus importante de Windows de la dernière décennie”, at-t-il ajouté avant de préciser avoir pris sous son aile ce projet pendant plusieurs mois.

Quelles seront les nouveautés de Windows 11 ?

Windows 11 pourrait faire la part belle aux évolutions envisagées pour Windows 10X. Destiné au départ à des terminaux à double écran tactile rabattable qui seraient sortis en 2022, Microsoft a finalement annoncé l’annulation de cette stratégie produits. Dans un post publié le 18 mai, le groupe indique “vouloir accélérer l’intégration de la technologie 10X à d’autres parties de Windows et d’autres produits”. Et John Cable, vice-président program management Windows Servicing et Delivery de préciser : “Une partie (de 10X, ndlr) se reflète déjà dans les bêtas de Windows, par exemple la nouvelle technologie de container d’application que nous sommes en train d’intégrer à Microsoft Defender Application Guard, ainsi qu’une expérience de saisie vocale améliorée et un clavier tactile modernisé avec un dimensionnement des touches, des sons, des couleurs, et des animations optimisées.”

Quel serait le rôle de ces containers logiciels ? Ils ont initialement pour but de faire tourner les logiciels Windows d’ancienne génération (Win32), encore très nombreux, sur les terminaux ARM, des appareils à la fois plus légers, moins énergivores et souvent moins chers. L’objectif de Microsoft serait ainsi de relancer, en lien avec ses partenaires constructeurs, un mouvement en faveur de device d’entrée de gamme capables de concurrencer les Chromebooks. La nouvelle version de Teams en préparation serait d’ailleurs conçue pour ce type d’appareils de faibles capacités. Certes, une version de Windows 10 pour ARM existe déjà, mais les fabricants n’ont pas suivi et ne proposent pas de produits dans cette configuration.

pic.twitter.com/k3Xamd15MC

— Aggiornamenti Lumia (@ALumia_Italia) June 1, 2021

Windows 11 : quel changement pour les développeurs ?

Microsoft planche sur une solution visant à réconcilier sa technologie applicative d’ancienne génération (Win32), qui était celle de Windows 7, avec Universal Windows Platform (UWP), introduit avec Windows 8. Baptisée Project Reunion, elle équipe Win32 d’API permettant de réutiliser des développements réalisés dans ce mode au sein des applications modernes UWP sans avoir à recoder. Une annonce d’emploi publiée le 12 mai sur le site de Microsoft confirme l’intention du groupe d’intégrer Project Reunion à l’occasion de la refonte de l’interface graphique de Windows.

En ligne avec cette stratégie, Windows 11 devrait intégrer un nouveau Store d’applications, dixit Zac Bowden dans Windows Central. Aux côtés d’une interface graphique refondue, la marketplace devrait voir évoluer son mode de soumission. Selon Zac Bowden, les développeurs d’applications Win32 ne seront plus tenus de soumettre leur logiciel sous forme de package MSIX, ni d’utiliser le système de mise à jour et la plateforme de gestion commerciale de Microsoft. Ils auraient également la possibilité de recourir dans leur app à des plateformes d’e-commerce de tiers, mais aussi d’héberger leurs logiciels et mises à jour sur leur propre réseau de diffusion de contenu (CDN).

Quel sera le prix de Windows 11 ?

Pour la première fois avec Windows 10, Microsoft avait introduit la possibilité de migrer gratuitement vers la nouvelle version depuis des terminaux Windows 7 compatibles. Il serait logique que l’éditeur adopte la même stratégie avec Windows 11.

Comment télécharger Windows 11 ?

Dans la droite ligne de Windows 10, Windows 11 devrait être proposé sous la forme d’une mise à jour aux possesseurs de terminaux Windows. Seule condition : posséder un appareil Windows 10 avec les caractéristiques nécessaires. Microsoft pourrait également mettre à disposition un assistant de mise à jour comme il l’a fait avec Windows 10 pour les utilisateurs de Windows 7.

Enfin, Windows 11 devrait pouvoir être téléchargeable sous la forme d’une image ISO permettant de l’installer depuis un support externe (CD, DVD, ou clé USB).

The post Windows 11 : à quoi faut-il s’attendre ? first appeared on ProcuRSS.eu.