Tuto : comment booster le nombre d’abonnés de sa page LinkedIn

Avec 756 millions de membres dans le monde et 22 millions rien que pour la France, LinkedIn est devenu un gigantesque rassemblement BtoB où, 24h sur 24, on networke, cultive son personal branding, recherche un nouvel emploi, voire les trois à la fois. Le réseau social est aussi devenu un passage obligé pour les entreprises, qui sont 57 millions à y disposer d’une page dédiée. “Pour une société, avoir une page LinkedIn, c’est se donner les moyens de faire connaître sa spécificité, ses marques et son histoire. En bref, se doter d’une véritable vitrine digitale”, assure Ioana Erhan, directrice de LinkedIn Marketing Solutions pour la France. Une vitrine digitale qu’il faut néanmoins savoir cultiver. Impossible sans cela d’espérer attirer les prospects, clients, fournisseurs, candidats potentiels susceptibles de s’y abonner. “Il faudra, selon vos objectifs, penser à toutes ces audiences au moment d’animer votre page LinkedIn”, ajoute Ioana Erhan. Voici comment.

Avoir une page complète et bien calibrée

Logo d’entreprise, photo de couverture, localisation, lien vers le site, produits, offres d’emplois… Ne laissez aucun blanc. Quitte à avoir une vitrine digitale autant qu’elle montre tout ce que vous avez en rayon. “Les pages dont les informations sont complètes obtiennent en moyenne cinq fois plus de visites que les pages incomplètes”, assure Ioana Erhan. Utilisez les termes qui décrivent au mieux la mission et les objectifs de votre organisation. C’est important, parce que les utilisateurs de LinkedIn sont parfois amenés à effectuer des recherches par mot clé. A ce titre, travaillez le SEO de votre page comme vous travaillez celui de votre site Web. Un bon référencement peut également vous assurer du trafic supplémentaire, susceptible de convertir pour partie en abonnés.

“Les pages dont les informations sont complètes obtiennent en moyenne 5 fois plus de visites que les pages incomplètes”

Ioana Erhan préconise par ailleurs de recourir au format de “pages vitrines”, showcase pages en anglais, pour mettre en avant les différentes marques et initiatives de votre entreprise, lorsque celles-ci ont des activités très différentes. Cela vous permettra d’optimiser le nombre d’abonnés de chacune d’entre elles, en ayant une stratégie édito bien calibrée pour chacune de vos audiences. Une fois créées, elles sont répertoriées sous la section “Pages affiliées” de votre page LinkedIn principale. Pas besoin, en revanche, d’y recourir pour vos différentes filiales géographiques. LinkedIn permet de géolocaliser la portée d’un post de page. Enfin dernière solution, disponible dans un premier temps pour les acteurs de la tech ou du software, la possibilité de mettre en place une page produit. “Cela permet à la communauté de suivre les actualités relatives à un produit et de donner son avis”, justifie Ioana Erhan. Précieux pour ceux qui recherchent du feedback.

Utiliser ses propres employés pour se faire connaitre

“Les salariés d’une entreprise ont en moyenne 10 fois plus de connexions qu’elle n’en a”, chiffre Ioana Erhan. Il serait donc dommage de se passer de ce réseau d’ambassadeurs tout indiqué pour gagner en visibilité. La bonne nouvelle, c’est que LinkedIn propose plusieurs outils qui vous permettront d’industrialiser la démarche. D’abord, l’onglet “Mon entreprise” offre à chaque entreprise sur LinkedIn un espace de contenus que les employés peuvent relayer. “On peut, grâce à cette fonctionnalité, les alerter de toute nouvelle publication de la page entreprise et les inciter à partager”, suggère Ioana Erhan. Les employés sont 14 fois plus susceptibles de partager un post de l’entreprise lorsque celle-ci a recours à cette fonctionnalité, selon des statistiques du réseau social.

“Un article partagé avec la mention de la page peut générer un flux insoupçonné de nouveaux visiteurs et abonnés”

Autre outil, LinkedIn Elevate vous permet de mettre à disposition d’un groupe de membres les contenus et articles que vous souhaitez qu’ils partagent. Pratique si vous avez un réseau de confiance (fans, clients, fournisseurs, revendeurs, partenaires en tous genres). “Un article partagé avec la mention de la page peut générer un flux insoupçonné de nouveaux visiteurs et abonnés”, assure Ioana Erhan. Enfin, faite-vous connaitre par tous les canaux possibles : insérez un lien vers votre page depuis votre site Internet et, on n’y pense que trop peu, depuis votre signature de mail. Un petit call-to-action du type “Abonnez-vous à notre Page pour ne pas manquer nos mises à jour” peut rapporter gros, à en croire LinkedIn.

Utiliser la règle des 3-2-1 au moment de poster du contenu

Animer une page LinkedIn, c’est (presque) comme animer un média d’entreprise. Il faut choisir sa ligne éditoriale et s’y tenir. Il faut aussi éviter de verser systématiquement dans l’autopromotion qui n’intéressera que vous et vos employés. Enfin, il faut faire en sorte de diversifier les typologies de contenus, au risque de lasser. Ioana Erhan conseille, à ce titre, la règle du “3-2-1”. “Postez trois contenus liés à votre secteur, deux proud contents qui mettent en avant vos collaborateurs ou un fait marquant de votre entreprise et un relai de votre actualité produit.” Sur la forme, privilégiez les photos, infographies et vidéos, trois formats qui, selon LinkedIn, sont plébiscités par les internautes. Et si vous manquez d’inspiration, n’hésitez pas à faire appel à la fonction “Suggestion de contenu”.

“De nombreux utilisateurs de LinkedIn suivent des hashtags spécifiques”

Une bonne pratique pour augmenter le reach de votre post, en le diffusant auprès de non abonnés, c’est de lui accoler quelques hashtags bien sentis. “De nombreux utilisateurs de LinkedIn suivent des hashtags spécifiques”, précise Ioana Erhan. 2,7 millions pour le #artificialintelligence, par exemple. Non négligeable dès lors que c’est utilisé intelligemment (et en lien avec les problématiques du post concerné). Côté fréquence de diffusion, il faudrait, dans un monde idéal, poster du contenu tous les jours. “Plus on est régulier, meilleur est l’engagement”, constate Ioana Erhan. Visez un objectif raisonnable : au moins une fois par semaine.

Ne pas hésiter à recourir au payant (si vous en avez les moyens)

Le gain d’abonnés est un objectif récurrent des équipes marketing et communication au sein des entreprises. Vous pouvez accroitre cet indicateur en lançant simplement une campagne d’acquisition d’abonnés en utilisant le format Dynamic Ads qui permet d’automatiser des publicités personnalisées enjoignant une cible à suivre votre page entreprise. Vous pouvez également recourir au format Sponsored Content pour sponsoriser une publication à laquelle vous pourrez ajouter le bouton “suivre”. De sorte que si votre publication séduit un lecteur, il pourra s’abonner à votre page en un clic. A vous d’être intelligent en matière de targeting. “Privilégiez les bassins d’audience, par géographie et niveau d’expérience, que vous voulez développer. Cela ne sert à rien de payer pour recruter des followers qui n’engageront pas derrière”, prévient Ioana Erhan.

The post Tuto : comment booster le nombre d’abonnés de sa page LinkedIn first appeared on ProcuRSS.eu.